Elephant Paname : exposition d’ouverture

Je m’apprêtais à rentrer chez moi, quand soudain, je reçu un sms envoyé par un ami d’enfance m’invitant à un vernissage, en me précisant qu’un ami commun y expose des photos. N’ayant rien de prévu et étant amateur de photos, je saute dans le métro, et je me rends donc à Opéra.

J’arrive donc devant Elephant Paname, lieu que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Pas mal de gens attendent devant. A première vue, le lieu à l’air grand, et ce vernissage est loin de ressembler à l’expo de quartier que j’imaginais.

Vigiles à l’entrée, hôtesses, entrée nominative, je ne m’attendais vraiment pas à cela. Rapidement, je suis briefé et je prend donc quelques infos sur ce lieu et cette soirée. C’est en fait l’exposition d’ouverture d’un nouveau lieu dédié à l’art et à la danse et qui s’appelle donc Elephant Paname.

Au rez de chaussée, entre les différents bars et buffets, très largement garnis, se trouve donc une première série d’oeuvres, dont les photos de Romain Meffre, un ami, qui présente ici 4 photos de théâtres américains. Photographe professionnel depuis plusieurs années, Romain parcourt le monde en compagnie de son acolyte Yves Marchand, à le recherche de ruines et de bâtiments laissés à l’abandon. Ils n’en sont pas à leur première exposition ( Londres , Berlin , Paris , New-York, Stockholm , …), mais pourtant je n’avais jamais eu l’occasion d’assister à l’une de leur exposition, jusqu’à ce soir. Je suis donc convaincu désormais, que j’ai vraiment loupé quelque chose toutes ces années. Je ne suis pas sur d’être très objectif, mais vraiment j’ai été bluffé par ces photos.

Autant le rez de chaussée fait très moderne, autant une visite des deux étages nous permet de changer complètement d’atmosphère et d’architecture. Le cadre est vraiment beau et a été laissé à l’état brut. De nombreuses oeuvres y sont exposés : photos, peintures, dessins, sculptures, art moderne. Il y en a vraiment pour tous les goûts, même sans forcement avoir une sensibilité très poussée à l’art, ce qui est (malheureusement) mon cas.

Je ne vais bien évidemment pas m’attarder sur toutes les oeuvres, du moins pas autant que pour les photos d’Yves Marchand et Romain Meffre, petite promo amicale oblige. Je vous laisse le soin d’aller les découvrir de vous même, d’autant plus que la visite du centre est gratuite du 14 au 16 Septembre. Petit coup de coeur pour une peinture de Nicolas d’Olce, Ecumes vertes, réalisée en 2007.

N’hésitez pas à visiter les sites internet ci-dessous pour avoir plus d’informations sur le centre Elephant Paname, ou sur certains artistes y exposant leurs oeuvres.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :